Start-up

Tout ce qu’il faut savoir sur les tampons métiers

Le tampon encreur est un outil bureautique que l’on retrouve dans presque toutes les Administrations et entreprises. Disponible en plusieurs modèles, il peut faire l’objet de différents usages selon la destination. C’est ainsi qu’il se fait appeler également « tampon métier ». Dans cet article, nous aborderons l’utilité des tampons métiers ainsi que les spécificités de chaque modèle de tampon.

Qu’est-ce qu’un tampon métier ?

Un tampon métier n’est rien d’autre qu’un tampon encreur qui est utilisé par certaines professions. Le tampon encreur lui-même désigne à la fois le coussinet imprégné d’encre, la boîte qui contient le coussinet et l’instrument qui sert à apposer la marque sur le papier.

Le tampon métier est un tampon qui présente certaines particularités dans la mesure où son utilisation est encadrée par chaque profession. Les informations que l’on retrouve sur un tampon métier doivent être choisies selon le statut qui régit la profession.

On trouve sur ​​https://otypo.com une large gamme de tampons encreurs, y compris le tampon métier, que vous pouvez même personnaliser. De manière générale, les avocats, les notaires, les professionnels de la santé, les architectes et les professionnels de l’enseignement utilisent des tampons métiers contenant des mentions en rapport avec leur profession.

Pourquoi utiliser un tampon métier ?

Bien qu’utiliser un tampon métier ne soit pas une obligation, l’apposition du cachet peut-être toutefois exigée par vos partenaires et les personnes à qui vous délivrez des documents.

Les cabinets d’architecture utilisent le tampon métier pour architecte afin d’authentifier leurs documents. Ainsi, le destinataire pourra plus facilement s’approprier le document. Les médecins se servent du tampon métier pour faciliter la délivrance de plusieurs ordonnances dans un délai assez court, de même que l’encaissement de chèque.

En effet, si le médecin doit délivrer lors d’une journée de travail un très grand nombre d’ordonnances, il lui sera plus pratique d’utiliser untampon résistant. Celui-ci va renseigner en particulier sur son nom et sa spécialité.

Il en est de même pour l’encaissement des chèques qui est une tâche assez chronophage. En utilisant un tampon qui mentionne le nom ainsi que le numéro de votre compte bancaire et qui porte votre signature, il n’est plus besoin de noter à chaque fois toutes ces informations à la main, même la secrétaire médicale peut s’en charger.

Quelles sont les différentes applications du tampon métier ?

Pour identifier les spécificités du tampon métier, il faut se référer à la profession à laquelle son utilisation est rattachée.

Le tampon métier de l’avocat

Les avocats utilisent les tampons pour inscrire leur cachet sur des documents officiels (contrats, dossiers, numéro de pièce, etc.). Les tampons encreurs font apparaître le nom ou le logo de l’avocat. Le tampon métier de l’avocat présente certaines particularités.

Tout d’abord, le texte inscrit sur un tampon devra être lié au métier de l’avocat. L’avocat peut y inscrire sa spécialité telle que le droit public, le droit privé, le droit des affaires, etc.

Ensuite, les informations devront être inscrites de manière équilibrée. Les informations indispensables plus importantes doivent être davantage mises en valeur.

À titre d’exemple, le tampon dit « La Marianne » est celui utilisé par les avocats pour officialiser tous les documents administratifs. Sur la partie supérieure, il y est mis « Maître » ainsi que le nom et le prénom et sur la partie inférieure le Barreau.

Le tampon métier de l’architecte

Pour les architectes exerçant en leur nom propre, le tampon doit comporter au minimum :

  • le nom et le prénom ;
  • le titre et le diplôme ;
  • le numéro national d’inscription au tableau de l’Ordre ;
  • l’adresse professionnelle de l’architecte.

Pour les sociétés d’architecture, le tampon doit comporter :

  • le nom de la société ;
  • la forme de la société ;
  • le montant du capital social ;
  • le numéro unique d’identification (numéro SIREN à 9 chiffres) ;
  • le numéro RCS suivi du nom de la ville où se trouve le greffe où l’entreprise est immatriculée ;
  • le lieu de son siège social et son numéro d’inscription au tableau de l’Ordre.

Le tampon métier du médecin

Le tampon utilisé par un médecin contient aussi des spécificités. En effet, certaines informations sont visibles telles que : le nom du médecin dans son intégralité, le numéro d’identification dans le Répertoire des professionnels de santé en tant que personnel médical selon le cas N° ADEL, N° AM ou N° FINESS.

À ces informations s’ajoutent d’autres renseignements personnels comme :

  • le numéro de téléphone ;
  • la date ;
  • la spécialité du médecin.

Dans certains cas, on constate également sur le tampon du médecin, la mention « conventionné » à laquelle succèdent les insignes DP et le titre du médecin.

A propos de l’auteur

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *