Start-up

Comment s’adapter vite et bien à son nouveau travail dans une start-up ?

Pour beaucoup d’employés habitués au travail dans un grand groupe, l’arrivée à un nouveau poste au sein d’une start-up représente quelques défis de taille. Effectivement, la façon de travailler n’est pas la même et il est important d’intégrer rapidement les nouveaux codes. Cela vous permettra d’être plus efficace, mais également de vous faire rapidement votre place parmi vos nouveaux collègues.

S’adapter aux nouveaux codes

Beaucoup de start-ups sont lancées par de jeunes entrepreneurs. Parmi eux, beaucoup n’ont jamais eu de longues expériences de travail dans un grand groupe. Résultat, ils n’en ont jamais vraiment intégré les codes les plus stricts et le peu de temps durant lequel ils les ont parfois côtoyés les en a souvent dégoûtés.

Résultat, vous aurez sans doute besoin d’un peu de temps pour vous adapter à des codes plus décontractés et à leurs subtilités. Certes, vous ne serez plus obligé de porter le costume ou la cravate, votre patron vous autorisera sans doute à le tutoyer, mais la hiérarchie existera toujours. Même si elle est difficile à cerner, vous devrez y faire attention.

Apprendre à travailler différemment

Beaucoup de start-ups, pour faire des économies, encouragent leurs salariés à travailler à distance. Certaines n’ont même pas de bureau. Au début, cela peut sembler étranger, mais rapidement vous allez tout savoir sur la location d’un bureau, que ce soit juste pour vous ponctuellement, pour rencontrer des clients ou pour organiser des réunions avec vos nouveaux collaborateurs.

Par ailleurs, dans une start-up, la petite taille de l’entreprise, qu’elle ait un bureau ou non, favorise les échanges entre les différents services. Alors que dans un grand groupe, il peut être mal vu de s’intéresser au travail des autres, c’est plutôt encouragé dans les start-ups. L’idée sous-jacente, c’est évidemment de ne se priver d’aucune compétence et d’aucune bonne idée. Ici encore, les frontières existent, elles sont juste différentes et parfois plus floues.

Accepter les risques et les inconvénients

Si vous êtes parti travailler pour une start-up, c’est sans doute parce que vous aviez envie d’aventure, ou que vous trouviez que les grands groupes n’offraient pas assez d’opportunités d’avenir à votre carrière. Cependant, cette médaille a un revers puisque votre situation sera plus précaire. Une start-up prend constamment des risques et peut faire faillite à n’importe quel moment. Vous devez accepter cet état des faits et prendre cela comme une expérience intéressante.

Par ailleurs, vous devez aussi prendre conscience que la nouvelle liberté et la relative tranquillité que vous gagnerez en travaillant pour une start-up plus souple et à taille plus humaine, cela aussi a un prix. Souvent, c’est celui de la perte de nombreux avantages. Ces petites entreprises peuvent rarement se permettre d’offrir une bonne mutuelle à leurs employés, des tickets restaurant, etc.

A propos de l’auteur

Avatar

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *