Informatique

Reconnaissance faciale : la révolution de la sécurisation des sites

La reconnaissance faciale est une manière de reconnaître les visages humains grâce aux nouvelles technologies.

Un dispositif de reconnaissance faciale fait appel à la biométrie afin de cartographier les traits et expressions du visage de la personne à partir d’une photo ou d’une vidéo.

Il compare ensuite les informations avec celles qui sont disponibles sur une base de données afin de trouver une familiarité, une ressemblance, une correspondance.

Ce type de système est généralement utilisé dans le domaine de la protection et de la sécurité.

Présentation du système de reconnaissance faciale

Vous pourriez facilement reconnaître les visages de ceux que vous connaissez, notamment ceux de votre famille ou de vos amis. Vous connaissez parfaitement les traits de leur visage : leurs yeux, leur nez, leur bouche.

C’est de cette manière, mais à une échelle algorithmique plus importante que le logiciel de reconnaissance faciale fonctionne. Là où vos yeux voient des visages, le système de surveillance ou de contrôle d’accès voit des données. Celles-ci peuvent être accessibles et enregistrées.

Par exemple, la plupart des citoyens américains ont leurs photos stockées dans une ou plusieurs bases de données de ce type. De ce fait, les forces de l’ordre peuvent les rechercher, d’après une étude réalisée par l’Université de Georgetown. Pour connaître davantage sur la reconnaissance faciale, se renseigner ici peut être utile.

Comment fonctionne-t-elle ?

Bien que les technologies de contrôle varient, les étapes de base restent les mêmes. Les voici :

  • Étape 1 : une image de votre visage est capturée à partir d’une photo ou d’une vidéo. Votre visage peut apparaître seul ou dans une foule. Votre image peut vous montrer regardant droit devant ou presque de profil ;
  • Étape 2 : un logiciel de reconnaissance faciale lit la géométrie de votre visage. Les facteurs clés incluent la distance entre vos yeux et la distance entre le front et le menton. Le logiciel identifie les points de repère du visage pour obtenir votre signature faciale ;
  • Étape 3 : votre signature faciale, qui est une formule mathématique est alors comparée à une base de données de visages connus. Au moins 117 millions d’Américains ont des images de leurs visages dans une ou plusieurs bases de données de la police. D’après une étude réalisée en 2018, le FBI a eu accès à 412 millions d’images faciales pour les recherches ;

Étape 4 : une décision est prise. Votre empreinte faciale peut correspondre à celle d’une image dans une base de données du système.

Qui utilise la face ID ?

De nombreuses personnes et organisations utilisent la reconnaissance faciale, dans de nombreux endroits différents :

  • Gouvernement américain dans les aéroports : les méthodes de reconnaissance faciale peuvent surveiller les personnes qui vont et viennent dans les aéroports. Le département de la sécurité intérieure a utilisé cette technologie pour identifier les personnes qui ont dépassé la durée de leur visa, les criminels ou ceux qui pourraient faire une usurpation d’identité. Les douaniers de l’aéroport international de Washington Dulles ont procédé à leur première arrestation à l’aide de la reconnaissance faciale en août 2018 en attrapant un imposteur qui a essayé d’entrer dans le pays ;
  • Fabricants de téléphones mobiles dans leurs produits : Apple a d’abord utilisé la reconnaissance faciale pour déverrouiller son iPhone X et continue avec l’iPhone XS. Cette technologie de reconnaissance faciale s’assure que vous êtes bien le profile enregistré lorsque vous accédez à votre téléphone. Apple dit que la chance qu’un visage au hasard déverrouille votre téléphone est d’environ un sur un million. Galaxy de Samsung utilise la technologie de contrôle facial ;
  • Salles de classe : les logiciels de reconnaissance des visages peuvent aussi aider dans le système d’enseignement. Si un élève décide de couper les cours, son professeur pourrait le savoir ;
  • Entreprises de médias sociaux sur les sites Web : Facebook utilise un algorithme de reconnaissance pour repérer les visages lorsque vous téléchargez une photo sur sa plateforme. La société de médias sociaux vous demande si vous souhaitez marquer des personnes sur vos photos. Si vous acceptez, cela crée un lien vers leurs profils. Facebook peut reconnaître les visages avec une précision de 98% ;
  • Entreprises aux entrées et zones réglementées : certaines entreprises ont échangé les badges de sécurité et les empreintes digitales contre des systèmes de reconnaissance faciale ou de reconnaissance de l’iris ;
  • Groupes religieux dans les lieux de culte : certaines églises ont eu recours à la reconnaissance faciale pour scanner leurs congrégations afin de voir qui est présent. C’est un bon moyen de suivre les habitués et les moins réguliers tout en aidant à personnaliser les demandes de dons ;
  • Détaillants en magasin : ils peuvent combiner des caméras de surveillance et la détection de visage pour scanner les visages des acheteurs. L’objectif est d’identifier les individus suspects et les voleurs à l’étalage potentiels ;
  • Compagnies aériennes aux portes d’embarquement : vous pourriez être habitué à ce qu’un agent scanne votre carte d’embarquement et votre passeport biométrique à la porte d’embarquement pour embarquer sur votre vol ;
  • Marketeurs et annonceurs dans les campagnes : les spécialistes du marketing prennent souvent en compte des éléments tels que le sexe, l’âge et l’origine ethnique lorsqu’ils ciblent des clients pour un produit ou une idée. La reconnaissance faciale peut être utilisée pour définir ces publics surtout lors des évènements comme les concerts.

A propos de l’auteur

Avatar

alexandre

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *