Banque/Finance

Bitcoin : qu’est-ce que le staking ?

La notion de staking gagne de plus en plus en popularité dans l’univers des crypto-monnaies. C’est une pratique qui connaît également du succès et enregistre à cet effet de nombreux adeptes. Si vous souhaitez générer des revenus passifs via la crypto-monnaie, le staking est une pratique sur laquelle vous pouvez miser. De quoi s’agit-il ? Comment fonctionne le staking ?

Le staking c’est quoi ?

En cryptomonnaie, le staking désigne une pratique qui consiste en la rétention et au verrouillage des fonds dans un portefeuille crypto dans le but d’assister les opérations d’un réseau de blockchain. Essentiellement, le staking vise à verrouiller des crypto-actifs pour recevoir en retour des récompenses. C’est la preuve d’enjeu. Aujourd’hui, il est possible de gagner de l’argent avec la crypto-monnaie grâce au staking en laissant votre ordinateur connecté à internet. Le staking est directement lié au mécanisme Proof of Stake (PoS). C’est ce qui explique son utilisation dans de nombreuses blockchains axées sur le PoS ou sur l’une de ses déclinaisons. Il s’agit d’un protocole de consensus qui vise à réduire autant que possible les dépenses énergétiques associées à la maintenance de votre blockchain tout en assurant une sécurité raisonnable. De nombreux projets utilisent aujourd’hui ce consensus.

Comment fonctionne le staking ?

Comme nous le disions, le staking est utilisé sur les réseaux adoptant le PoS ou l’une de ses variantes comme mécanisme de consensus. Il vous permet de générer des revenus passifs. Si les blockchains Proof of Work (PoW) reposent sur le minage pour vérifier et valider de nouveaux blocs, les chaînes PoS elles, produisent et valident de nouveaux blocs par une approche de mise en jeu.

Ainsi, il est possible de produire des blocs sans faire intervenir un matériel informatique exclusivement dédié au minage ou forage. C’est dire qu’au lieu d’œuvrer pour le prochain bloc avec un travail exigeant, les validateurs PoS sont sélectionnés en fonction du nombre de coins qu’ils sont prêts à mettre en jeu. Souvent, plus vous mettez en jeu des quantités importantes de coins, plus vous avez de chance d’être choisi par le prochain validateur de bloc.

Par ailleurs, la production de blocs par staking favorise un degré plus élevé de scalabilité. C’est d’ailleurs entre autres pourquoi le réseau Ethereum envisage de migrer bientôt de PoW à PoS. Cependant, la migration n’est pas encore officielle, la capitalisation cumulée des principales crypto-monnaies qui soutiennent le staking était de 11,2 milliards de dollars en 2019.

Quels sont les avantages du staking ?

Le staking de cryptomonnaies revêt de multiples avantages. Contrairement au mining par exemple, vous n’avez pas besoin de mobiliser un capital important pour commencer le staking. Alors que le mining nécessite que d’importantes sommes soient mobilisées pour l’achat d’équipements informatiques, le staking se veut plus mesuré. De même, avec le staking, la consommation énergétique est modérée. À cela, il faut ajouter le fait que le staking est accessible, à la faveur d’une proposition de valeur de plus en plus variée et à l’ergonomie des services. Il s’agit bien de gagner de l’argent de façon passive mais pour cela il est parfois nécessaire d’être accompagné pour faire les bons choix et éviter les escrocs.

A propos de l’auteur

Avatar

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *