Industrie

Besoin d’une nacelle élévatrice ? Vous devriez faire attention à cela !

Les nacelles élévatrices et les échafaudages sont de plus en plus utilisés lors de travaux en hauteur. Ils permettent de réduire le risque de chute et apportent un confort de travail non négligeable pour réaliser des travaux de qualité. En effet, les nacelles sont plus stables et vont plus haut que les échelles et les escabeaux. La location de tels outils les rendent plus accessibles aux entreprises qui n’en auraient qu’un besoin ponctuel. 

Six conditions d’utilisation d’une nacelle 

Bien cibler le chantier : 

La hauteur et le type de chantier aide à choisir le modèle de nacelle qui sera loué. Si les travaux se trouvent très haut par rapport au sol, le choix se tournera vers les nacelles télescopiques ou articulées. Définir la hauteur au préalable permettra de procéder à une location de nacelle adéquate au chantier, et à meilleur prix. 

Qui utilisera la nacelle ? 

Pour utiliser une nacelle, certaines conditions sont à respecter : la sécurité du personnel doit être assurée et le personnel doit être formé à la conduite de l’engin. Si plusieurs personnes doivent être transportées dans la nacelle, il sera préférable d’opter pour la nacelle ciseau électrique, offrant une plate-forme spacieuse et pouvant transporter plusieurs personnes. 

Les spécificités du terrain d’utilisation

Si les travaux se font en intérieur, les nacelles électriques sont indispensables car elles sont plus silencieuses et non polluantes. Pour les travaux en extérieur, les nacelles ciseaux et articulées diesel sont utiles pour leur adaptabilité à tous les chantiers. 

Identifier le terrain 

Il faut s’informer sur les caractéristiques du terrain. Par exemple, la nacelle araignée est la parfaite nacelle pour un sol fragile, de par sa légereté. Autre exemple, les terrains en pentes demanderont une nacelle en chenille qui permttra une stabilité amplifiée. 

La charge supportée 

La charge portée par l’engin aura évidemment un impact sur sa stabilité. Plus une nacelle peut lever de poids, plus le prix de sa location sera élevée. De fait, si la charge n’est pas importante, il ne sera pas nécessaire de louer une nacelle de grande envergure. 

L’accès au chantier 

Il ne faut surtout pas oublier de prendre en compte le détail de l’accessibilité au chantier : limite de hauteur, tuyaux ou fils électriques apparents, ou encore cadre de porte étroit. Le tout en prenant en compte si l’accès sera pour un terrain extérieur ou en intérieur. 
Si les six étapes sont étudiées et respectées, il ne reste plus à l’utilisateur qu’à louer son engin afin de réaliser ses travaux, que ce soit un particulier ou bien un porfessionnel du bâtiment, en extérieur ou en intérieur. 

Quel permis pour quel type de nacelle ? 

Le CACES Nacelle est appelé CACES R386, vocabulaire technique propre à cette activité. Il existe 3 types de Caces : 

  • Le CACES PEMP type 1 : le déplacement de la nacelle est impossible lorsque l’utilisateur est en production, c’est-à-dire que le véhicule est immobilisé. 
  • Le CACES PEMP type 2 : la nacelle est sur un porteur et ce dernier n’est pas stabilisé.
  • Le CACES PEMP type 3 : le déplacement de la nacelle est possible lorsque l’utilisateur est en production.

Pour utiliser l’un de ces 3 types de nacelle, il faut au préalable passer un permis nacelle. Il s’agit d’un permis au même titre que le permis de conduire, à l’exception que le CACES nacelle se renouvelle tous les 5 ans. Au-delà des 3 types de CACES , il y a quatre sortes de permis possible :

  • Le permis nacelle élévatrice 1A : La machine est fixe en position de travail et à une élévation uniquement verticale. On utilise les véhicules associés au permis nacelle PEMP 1 pour des tâches en intérieur le plus souvent. La durée de ce permis est de 3 jours. 
  • Le permis nacelle élévatrice 1B : La machine est fixe en position de travail et à une élévation multidirectionnelle, autrement dit, le mât est articulé. On utilise ce type de véhicule pour les travaux d’intérieur ou d’extérieur. Elle permet d’atteindre les endroits difficiles d’accès. La durée de ce permis est de 3 jours. 
  • Le permis nacelle élévatrice 3A : La machine peut rouler en position de travail et à une élévation uniquement verticale. On parle de nacelle ciseaux. Elle permet de travailler le long d’un bâtiment en intérieur ou extérieur. elle est souvent utilisée pour remplacer un échafaudage. Il existe des nacelles ciseaux diesel ou electriques. La durée de ce permis est de 3 jours. 
  • Le permis nacelle élévatrice 3B : La machine peut rouler en position de travail et à une élévation multidirectionnelle. Cette nacelle permet une totale liberté dans l’activité. Elle permet d’utiliser des PEMP mobiles dont le bras est articulé. Ce permis a pour particularité de permettre de travailler sur des chantiers en extérieur ou sur des sites industriels. La durée de ce permis est de 3 jours pour un débutant contre 2 jours pour un confirmé.

Une fois le permis nacelle obtenu par l’utilisateur, libre à lui de commencer ses travaux en toute sécurité. 

A propos de l’auteur

Avatar

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *