Informatique

Youtube : quand la pub infecte des ordinateurs et mine de la crypto-monnaie

De nombreux internautes ont vu leurs ordinateurs infectés en raison de publicités. Leurs machines permettent alors de miner de la cryptomonnaie.

Qu’est-ce que le minage ?

C’est encore une affaire de malvertising qui pollue l’image de YouTube. Des centaines d’internautes, en France, mais aussi à Taïwan, en Espagne, au Japon et en Italie ont vu leurs ordinateurs piratés et détournés de façon à ce qu’ils puissent miner de la monnaie virtuelle. Certaines publicités diffusées sur la plateforme de vidéos en ligne contiennent un virus caché qui infecte les appareils touchés et les met à profit pour miner.

Le minage de cryptomonnaies permet de produire de nouveaux exemplaires de celles-ci. En effet, les systèmes de paiement étant décentralisés, il n’existe pas de banque centrale. Le minage est donc un service que vous rendez à la communauté, et le fait qu’il soit rémunéré intéresse forcément le plus grand nombre. Miner des Bitcoins demande un matériel très puissant et représente une grande consommation d’électricité peut-on lire sur le site spécialisé BlockChainz.

Des centaines de victimes

Ce hack a permis de faire tourner CoinHive, un programme de minage de Monero (une des monnaies virtuelles) chez des internautes sans qu’ils le sachent. Ainsi, dans la semaine qui a suivi l’attaque, le nombre de mineurs sur la plateforme avait augmenté de 285 %, de quoi mettre la puce à l’oreille.

C’est une entreprise japonaise qui a découvert le pot aux roses. La régie publiciaitre de Google Double Click, qui possède YouTube, a repéré et bloqué certaines de ces publicités infectées, et exclu les hackers. À noter que les attaques se sont déroulées dans le dos de CoinHive, qui devient une victime elle aussi. Avec ce nouveau cryptojacking, miner est devenu possible sans le consentement des usagers, d’autres problèmes similaires devraient envahir les sites dans les mois à venir.

 

 

 

A propos de l’auteur

Simon

Simon

Webmaster et entrepreneur Web, je m'intéresse de près à l'actualité des start-up et des entreprises liées au numérique.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *