Web

Service aux entreprises : quand le web s’occupe de tout

Quand on est une entreprise, on se réjouit de pouvoir disposer d’outils capables de faciliter notre quotidien. À travers les programmes, les applications et les sites, certaines sociétés se sont spécialisées dans le secteur très tendance des « services en ligne aux entreprises ». Voici quelques-uns de ces outils qui ont actuellement la cote auprès des professionnels.

Les services en ligne qui ont la cote

Les services aux entreprises ne datent pas d’hier. On pouvait déjà recenser plusieurs prestations qui nécessitaient l’intervention de sous-traitants comme la conciergerie, la restauration, le transport du personnel… Aujourd’hui, ce secteur est en train de connaître une profonde mutation avec l’avènement du web. Le marché des services en ligne aux PME et TPE est très porteur. Il dispose d’une multitude de petits segments qui marchent bien. On recense ainsi la numérisation, l’automatisation ou encore l’ubérisation, les applications et les logiciels de gestion…

Les nouveaux business models B2B qui permettent aux entreprises de trouver des fournisseurs fiables et de comparer les offres en quelques clics fonctionnent particulièrement bien. C’est le cas notamment de Companeo, une marketplace permettant de réaliser des transactions 100 % inter-entreprises afin que des professionnels puissent vendre des produits ou des services à d’autres professionnels.

Les caractéristiques de ce marché

Les services en ligne aux entreprises sont regroupés en 4 grandes familles : les outils d’action marketing et de communication, les outils de veille commerciale et concurrentielle, l’assistance à la création et au développement d’entreprise et les outils de gestion.

Plusieurs activités en ligne sont donc concernées comme la création de sites web, la paye des salariés, l’e-learning, la prospection client, le recouvrement ou encore le règlement des contentieux juridiques. Par conséquent, on peut rencontrer différents profils de prestataires sur ce marché fragmenté : les spécialistes comme les juristes par exemple ou les grands acteurs qui proposent différents services tels que les Pages Jaunes, les annuaires ou les réservations hôtelières. Il est même possible de récupérer des formulaires des services en ligne les plus demandés sur le site Service-public du gouvernement.

C’est un marché dynamique, innovant et concurrentiel. Les barrières à l’entrée sont peu élevées notamment dans certains domaines puisque des micro-entreprises peuvent s’y nicher. C’est le cas par exemple du LegalTech où un avocat libéral peut travailler à son compte et proposer ses services en ligne.

Les besoins sont forts sur ce marché. Une croissance allant de 12 à 15 % sera enregistrée au niveau des services de conseil. La barre des 30 % sera sans doute franchie dans le domaine des réseaux sociaux d’entreprise, des régies publicitaires et du référencement.

Les avantages du service en ligne

Les entreprises qui décident d’externaliser leur paye ou leur comptabilité ou encore leur infrastructure IT, veulent avant tout rationaliser leurs coûts. En réalisant le minimum d’activités possible en local, les PME et TPE n’ont pas besoin d’investir dans de grands espaces volumineux ni dans du matériel coûteux.

Un autoentrepreneur peut se concentrer davantage sur les tâches essentielles qu’il maîtrise et qui sont nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. Pour les opérations plus spécifiques exigeant des connaissances et de l’expérience comme le référencement internet ou la création de sites, il est plus rentable de faire appel à des professionnels.

Mots clés

A propos de l’auteur

Jonathan

Jonathan

Chef de projet digital indépendant, j'effectue une veille quotidienne sur les entreprises françaises.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *