Banque/Finance

Number 26 devient une « vraie » banque

La banque digitale d’origine allemande Number26 vient d’obtenir une licence bancaire. Désormais, la fintech va pouvoir mener à bien ses projets de manière indépendante.

Une nouvelle liberté

« C’est une étape très importante qui va nous permettre de tirer meilleur parti de notre technologie en toute indépendance » s’est réjouit Valentin Stalf, le patron de Nomber26 à l’annonce de l’obtention de sa licence bancaire.

Avant cela, la banque numérique basée à Berlin travaillait en partenariat avec Wirecard qui traitait les opérations grâce à sa propre licence. Maintenant que la fintech agit seule, elle va pouvoir « lancer de nouveaux produits beaucoup plus rapidement » et faire des économies ! L’une des particularités de cette banque est déjà d’enregistrer des coûts inférieurs à un établissement traditionnel puisque ses services sont accessibles depuis un mobile et qu’elle ne possède pas d’agence.

Toutefois, cette licence s’accompagne de certaines contraintes. Il va par exemple falloir que Number26 renforce ses équipes de direction notamment dans le secteur de la gestion de risque, et affiche des fonds propres suffisants comme l’expliquait récemment un expert interrogé sur le sujet. Pour lui, « elle dispose de plus de flexibilité et peut désormais se refinancer auprès de la Banque centrale européenne ou offrir des produits de placement ».

Des changements de tarification

L’obtention de la licence par la banque arrive quelques jours après l’installation d’une nouvelle tarification. Désormais, les 200 000 clients de l’entreprise peuvent retirer de l’argent gratuitement 5 fois par mois aux guichets automatiques bancaires classiques. Ils peuvent également obtenir de l’argent liquide sans frais en passant par leur mobile auprès de 6 000 supermarchés partenaires.

Il faut dire qu’en Allemagne, les frais de retrait s’élèvent à 2 euros. En France, elle compte déjà plus de 5 000 clients.

Mots clés

A propos de l’auteur

Simon

Simon

Webmaster et entrepreneur Web, je m'intéresse de près à l'actualité des start-up et des entreprises liées au numérique.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *