Communication

Management agile : les cinq grandes forces du manager agile

Management agile

Dans un environnement commercial international très compétitif et en constante évolution, le management agile s’avère être la solution efficace pour permettre à chaque entité de s’adapter. Vitesse d’action et de réaction en sont les caractéristiques essentielles. Dans cet article, découvrez les points forts du manager agile.

Confiance et humilité

C’est par son comportement et ses agissements qu’un manager parvient à inspirer confiance à ses collaborateurs. La confiance ne s’obtient ni par une décision administrative ni par la contrainte. Elle se caractérise par un faisceau d’indices observables tels : la délégation des pouvoirs ou la possibilité offerte à chaque membre de l’équipe de prendre des initiatives ou d’explorer d’autres champs de réflexion.

En lisant cet article qui explique bien la méthode agile, vous verrez que le management agile est adossé sur l’accompagnement. Finie l’époque du manager classique qui a une réponse à tout ou de celui qui proclame son savoir ou sa maîtrise des problèmes alors qu’il n’a qu’une connaissance limitée des choses et des situations.

Le manager agile est un accompagnateur. Ce qui le caractérise, c’est son humilité. Il ne se prend pas pour le tout sachant. Au contraire, il confesse sa méconnaissance des choses qu’il ignore, demande à comprendre à travers des explications, associe le reste de l’équipe à la réflexion pour qu’une solution collective soit trouvée au problème.

Être authentique, construire le sens

Pour améliorer son image et renforcer sa légitimité auprès de son équipe, le manager agile mise sur l’authenticité. Dans ce contexte, être authentique signifie rester soi-même, ne pas prendre de grands airs, ni monter sur ses grands chevaux pour écraser les autres parce qu’on est le chef.

En plus d’être authentique, le manager agile doit savoir expliquer les décisions, les innovations ou les changements. Autrement dit, chaque acte administratif pris par la hiérarchie doit faire l’objet d’une réunion d’information restreinte ou élargie. L’objectif étant de mieux communiquer sur les mesures prises, leur pertinence et leur finalité.

Cette vision a l’avantage de faciliter l’acceptation des décisions et l’adaptation des collaborateurs à ces nouvelles exigences. Toute chose qui vous révèlera aux yeux de vos équipes comme un vrai team leader.

Décider et agir

Le manager agile doit éviter autant que faire se peut les hésitations. Autant le dire, les périodes de tergiversation contribuent à gripper la machine et font le lit de nombreux blocages au moment de l’action. L’impact négatif d’une telle situation sur la productivité n’est plus à démontrer.

Si la prise des décisions intègre la prise de conscience et l’acceptation de ses erreurs par le manager, elle doit se faire rapidement pour gagner en efficacité et optimiser le rendement.

Mener des actions qui impactent positivement l’entreprise dans son devenir est une lourde, mais exaltante mission. Cela fera de vous un homme exemplaire et respecté de tous.

L’écoute permanente

Le principe peut être résumé en une appellation lapidaire : « la veille stratégique ». Elle concerne divers domaines de l’entreprise. Sans vouloir vous conseiller de vivre en autarcie replié sur vous-même, la veille est indispensable au sein d’une entreprise. Elle facilite le repérage des problèmes et offre des solutions d’anticipation très efficaces.

Pour ce faire, il est impératif de rester à l’écoute de vos collaborateurs.
Prenez en compte les suggestions de vos collaborateurs, laissez parler tout le monde et faites un récapitulatif des échanges à la fin de chaque journée. Vos décisions pour résoudre un problème doivent être la résultante d’une co-création. Ainsi, en écoutant les autres, vous serez le plus écouté.

A propos de l’auteur

Avatar

alexandre

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *