Start-up

Créer votre startup : l’essentiel en quelques mots

La création d’une startup n’a rien de sorcier. Le plus dur est de trouver l’idée qui va cartonner, ensuite tout est question de volonté et d’organisation. Avec quelques exemples à l’appui, découvrez les principales étapes de la création d’une startup.

Concevoir une idée de startup et étudier le marché

Une startup doit répondre à un besoin existant ou à la problématique que rencontre une cible (particulier ou entreprise) en proposant une solution innovante et flexible. La personnalisation du service et du produit que vous proposez dans votre startup est un facteur primordial.

Concrètement, prenez du recul et identifiez vos propres sujets de frustrations au quotidien ou ceux de votre entourage. C’est le cas par exemple des parents et élèves français qui n’avaient d’autres choix que les cours particuliers pour les révisions des élèves avant la naissance de SchoolMouv. La startup leur offre la possibilité d’opter pour des programmes de révisions de cours en ligne de la classe de 3ème à la terminale, moins cher et permettant de travailler à son propre rythme.

Il est possible que votre idée de startup vienne améliorer un produit/service similaire déjà disponible sur le marché. Posez-vous les bonnes questions et évaluez le marché ainsi que la concurrence.

Construire un business model pour votre startup

Vous devez définir comment vous allez gagner votre vie avec cette startup, c’est-à-dire de quelle manière votre site web va se rémunérer : par commissions sur transaction, par un système d’abonnement avec forfaits, par facturation à l’achat d’un service/produit… Les startups développent souvent un programme de fidélité et de parrainage.

Comment financer sa startup ?

Aucune entreprise ne peut naître ou survivre sans financement. Heureusement, il existe de nos jours diverses solutions de financement pour startup :

  • Des prêts bancaires,
  • Des levées de fonds auprès de business angels,
  • Des fonds d’investissement auprès d’incubateurs, de pépinières ou de couveuses de startup,
  • Des programmes publics (concours, aides et appels à projet…)
  • Du crowdfunding ou financement participatif auprès de contributeurs privés
  • Des fonds privés (familles, amis) ou personnels (épargne, économies).

Certaines startups arrivent à convaincre des investisseurs et à collecter des fonds avec leur seule idée. Les investisseurs croient au potentiel de la startup et sont prêts à financer le lancement. Vous pouvez en avoir aussi besoin pour développer votre activité et mener votre startup à maturité. Le succès fulgurant de plateforme de mise en relation pour le co-voiturage Blablacar sur le sol français a encouragé la levée de fonds de 177 millions d’€ pour une expansion à l’international.

Pour plus de détails, consultez notre article sur « comment financer mon entreprise ».

Enregistrer sa startup

Soyez prévoyant et privilégiez une forme juridique offrant un maximum de flexibilité tel que faciliter l’entrée et la sortie d’actionnaires. Rédigez des statuts qui prévoient l’ouverture du capital social comme la SAS, la SARL ou la SA. Consultez le site d’annonces-légales.fr pour en savoir plus. Finalement, pensez à vous faire accompagner d’un expert en marketing, à vous former au management d’entreprise, à rassembler une équipe compétente et à enregistrer votre startup.

A propos de l’auteur

defaultcyperus

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.