Industrie

Contrôle qualité : la qualité de la précision

La métrologie industrielle qui consiste à mesurer et contrôler la qualité des pièces s’avère indispensable dans de nombreux secteurs de l’industrie. Le but étant de déceler les moindres défauts de production afin de les corriger et de réduire les coûts. Comment contrôler efficacement la qualité des pièces ? Gros plan sur les machines de mesure de haute précision.

Contrôle qualité : les machines tridimensionnelles

Elles permettent de mesurer et de contrôler les dimensions des pièces aux formes non conventionnelles. Pour ce faire, le moyen le plus sûr reste encore la mesure 3D qui facilite la vérification ainsi que la conformité des pièces. Il existe des machines de mesure optique et des machines de mesure de contact. Quoi qu’il en soit, il s’avère judicieux d’opter pour des solutions simples qui présentent un rapport qualité/prix avantageux.

Mais avant de choisir les machines adéquates pour assurer un contrôle de qualité irréprochable, il est intéressant de savoir ce que permettent les machines de mesure tridimensionnelle, en fonction de la charge quotidienne de mesure et de la qualité de précision.

Par exemple, un scanner tridimensionnel numérise la surface d’une pièce dont les formes sont non conventionnelles. Il effectue par palpage mécanique un rendu fiable et précis. En effet, la tête du palpeur demeure en contact avec la surface scannée. Dans le même temps, la commande numérique déplace les axes XYZ. Grâce à cette technique de mesure, vous obtenez des milliers de points de contrôle.

Le scanning se révèle indispensable dans le cadre d’une reproduction de pièces aux formats STEP ou IGES. Cette technologie est également sollicitée pour reconstruire des pièces mécaniques anciennes. Ces fonctionnalités révolutionnaires sont possibles grâce aux puissances de calcul des ordinateurs.

Certes, investir dans une machine à mesure requiert un certain budget mais c’est peu par rapport aux conséquences engendrées par une non-conformité. De plus, vous risquez de perdre en crédibilité auprès de vos clients.

machine controle qualité précision

Les bras de mesure pour allier qualité et précision

Composés de fibre de carbone, d’acier et d’aluminium, les bras de mesure 3D permettent de mesurer des pièces de 1,8 voire 9 mètres de long. Ce type de machine se distingue par sa conception robuste, mais légère. De ce fait, un bras de mesure reste facile à manipuler. La plupart des modèles intègrent des fonctionnalités comme le frein parking qui s’active automatiquement après 30 secondes d’inactivité. Vous pouvez aussi activer le frein manuellement et garder une position angulaire particulière.

Contrôle qualité : comment choisir l’appareil de mesure ?

La mesure et le contrôle de la qualité des pièces industrielles s’opèrent via un instrument de mesure spécifique. Ce dernier sera choisi en fonction de plusieurs paramètres comme l’environnement (laboratoire, chantier…), les conditions climatiques (intempéries, température régulée…). Ainsi, si les mesures s’opèrent dans un atelier, privilégiez les instruments robustes et d’une précision moyenne. Sur un chantier ou dans des conditions extrêmes, mieux vaut opter pour des machines robustes et multifonctionnelles.

Les machines de mesure et de contrôle de la qualité doivent être entretenues très régulièrement pour assurer la précision. À ce propos, l’ISO 9001:2000 exige que les appareils de mesure soient étalonnés et/ou vérifiés à différents intervalles avant d’être utilisés.

Quels sont les enjeux du management de la qualité ?

Le management de la qualité s’impose dans de nombreux domaines dont le secteur industriel. Il vise à améliorer la satisfaction des clients et à renforcer leur confiance. La démarche qualité renforce la crédibilité d’une structure par rapport à ses concurrents. Elle représente un levier de pérennisation pour une entreprise.

Du point de vue industriel, le management qualité s’opère durant toutes les étapes de la production, c’est à dire de la conception à l’amélioration en passant par la mise en œuvre et le contrôle. Naturellement, le processus doit être conforme à un cahier des charges visant à atteindre et à maîtriser le niveau de qualité souhaité par le client. Il faut notamment savoir que les normes internationales de la qualité visent la Qualité totale ou TQM (Total Quality Management). Cette démarche englobe la stratégie, le système performance, et également les dimensions humaines et sociales.

controle qualité précision

Comment se déroule un contrôle qualité ?

Vous l’aurez compris, le contrôle qualité s’opère à différents stades de la production. Le contrôleur peut ainsi intervenir dès la réception des matières premières ou des composants d’un produit donné. Il est aussi amené à mesurer la qualité des pièces en cours de réalisation. Et bien évidemment, le contrôle qualité des produits finis demeure crucial. À la fin du processus, l’expert émet son rapport sur le déroulement du contrôle et sur les améliorations à faire.

À ce stade, il convient de distinguer les produits conformes, les non conformes à retoucher ainsi que les non conformes devant être détruits. En référence à l’ISO 9001:2000 les rapports des contrôleurs seront enregistrés et conservés. Ils serviront à démontrer la conformité des produits contrôlés. Notez que le management qualité ne concerne plus uniquement les industries. Elle s’étend désormais à d’autres domaines comme :

  • la santé,
  • les sciences,
  • la sécurité,
  • la finance,
  • l’environnement.

De plus en plus d’entreprises ont recours à la métrologie industrielle pour assurer et valider les résultats des mesures réalisées dans le cadre d’un contrôle de qualité de précision. Cette démarche volontaire vise à se conformer aux nombreuses normes de certification, d’accréditation ou de qualité. En effet, les organismes accrédités se réfèrent à un système de reconnaissance mutuelle des résultats de mesures. Autrement dit, les instruments de mesure utilisés doivent être rattachés aux étalons nationaux ou internationaux qui s’imposent afin de démontrer la fiabilité des pièces mécaniques ou autres produits.

Quels sont les bénéfices d’une démarche qualité ?

Une démarche qualité vise à répondre aux exigences de la règlementation et des clients ou prospects. Du côté de l’entreprise, le processus contribue à structurer l’organisation de l’entreprise tout en améliorant son fonctionnement. Le rôle et les responsabilités de chaque collaborateur sont bien définis et structurés, optimisant leur réactivité et leur efficacité face à une situation donnée ou en cas d’imprévus. Le management qualité permet surtout de fédérer les équipes et de susciter les motivations. La démarche qualité améliore également l’image de l’entreprise.

A propos de l’auteur

Arthur

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *