Immobilier

Entreprises lyonnaises : un manque de locaux professionnels ?

Il y a tout juste un an, les professionnels du secteur de l’immobilier à Lyon saluaient l’attrait que représente leur ville pour les investisseurs français et étrangers, et relayaient les bons chiffres de l’immobilier d’entreprise sur l’agglomération. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le boom de l’immobilier de bureau à Lyon

Il y a quelques mois, les médias évoquaient le sujet de l’immobilier à Lyon. Il faut dire que la ville a vu son prix au m² augmenter de 35 % pour l’immobilier d’habitation. C’est encore plus impressionnant concernant les bureaux, puisque Lyon se place aujourd’hui au même niveau que Barcelone en termes de m² placés.

Concrètement, cela signifie qu’un 100m² du côté de la Croix-Rousse, dans le 4ème arrondissement tourne autour des 700 000 euros, et que les acheteurs se pressent, créant une forte tension immobilière. La hausse ici est largement supérieure à la moyenne nationale et en 2020, les experts estimaient qu’il manque entre 5 000 et 10 000 logements par an. Si cet immobilier s’est envolé, c’est encore davantage le cas pour l’immobilier de bureau, qui subit le même élan. Ainsi, en 2019 : « la métropole a « placé » 440 000 m2 de bureaux, soit 32% de plus que l’année précédente. D’un point de vue comptable, cela met la ville de Lyon derrière Budapest (586 000m2) mais devant Barcelone (365 000m2) » comme le soulignait France 3 région il y a quelques mois.

C’est le quartier de Gerland qui attire le plus d’investisseurs, celui de La Part Dieu, qui regroupe historiquement toutes les affaires de la ville, subissant sont manque de foncier.

Si 2,5 milliards d’euros ont été investis dans la construction de nouveaux immeubles, il y a fort à parier qu’ils continuent tant la demande est croissante. Cependant, la crise est passée par là, et les spécialistes de l’immobilier ont vu les investissements plonger de 50% au troisième trimestre, de quoi inquiéter les professionnels.

Louer un bureau à Lyon : une mission impossible ?

Les professionnels qui voudraient louer un bureau à Lyon vont-ils devoir s’armer de patience en 2021 ? La chute du marché pour l’immobilier de bureau était inévitable, mais elle n’en a pas été moins douloureuse.

Hormis les 18 000m² à Gerland vendus à Enedis en 2020, chez Brice Robert, l’un des principaux leaders du marché dans la ville, on estime que « 2020 devrait se terminer sur 200 00 mètres carrés placés, soit – 20 % par rapport à la moyenne enregistrée au cours des dix années qui précédent. »

Le fait que les entreprises travaillent différemment depuis la pandémie va forcement changer la demande immobilière, mais tout le monde reste optimiste. Des immeubles de bureaux vont continuer de fleurir dans divers quartiers, probablement loin du centre de Lyon, saturé et sans perspective de bureaux neufs.

A propos de l’auteur

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *