Droit

Comment les entreprises doivent-elles se préparer pour les employés à mobilité réduite ?

Les employeurs et les gestionnaires se rendent de plus en plus compte de la nécessité d’employer une main-d’œuvre variée et diversifiée. L’INSEE publiait en 2017 que Les travailleurs handicapés représentaient 3,5% des actifs (environ 490 000 personnes).

Cependant, selon l’Agefiph (L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées), les personnes handicapées représentaient en 2019, 8,6% des demandeurs d’emplois soit environ 500 000 personnes.

Cela signifie qu’en France, la moitié des personnes handicapées qualifiées sont au chômage et recherchent activement un emploi. 

Les dispositions pour les personnes handicapées

Une entreprise, un employeur ou le service des ressources humaines peuvent prendre plusieurs mesures pour s’assurer qu’ils adoptent une culture de travail adaptée aux personnes handicapées. L’accessibilité physique doit être la première préoccupation, suivie de l’adoption de technologies d’assistance, de la formation continue des employés et d’un contrôle cohérent.

L’adaptation du lieu de travail pour les personnes handicapées est la première étape vers l’emploi de personnes handicapées. Un lieu de travail qui offre un vrai soutien aidera les employés handicapés à réaliser pleinement leur potentiel et à être productifs dans leurs taches.

Former et Sensibiliser 

Une main-d’œuvre consciente est aussi une main-d’œuvre habilitée. Pour que les employés handicapés soient pleinement intégrés dans un lieu de travail, il est essentiel que tous les employés connaissent l’engagement affirmé de leur organisation à être adaptée aux personnes handicapées.

Des formations de sensibilisation aideront les employés à mieux comprendre la meilleure façon de traiter avec des collègues handicapés. Certains employés peuvent avoir, consciemment ou inconsciemment, des préjugés à l’égard de leurs collègues handicapés.

Une formation de qualité de la part de l’entreprise contribuera à dissiper ces notions. Les employés doivent également recevoir des informations de base sur la manière dont ils peuvent aider leurs collègues handicapés en cas d’urgence. 

Utiliser les technologies d’assistance

Les technologies d’assistance permettent aux personnes handicapées de participer activement au travail et ont connu une croissance fulgurante au cours des dernières années.

La plupart des emplois modernes nécessitent des ordinateurs et l’utilisation de la technologie. Si votre entreprise investit dans les technologies d’assistance, les applications et les outils en ligne appropriés, les employés handicapés pourront s’acquitter de leurs responsabilités professionnelles sans entraves.

Parmi les aides technologiques courantes, citons les claviers à code couleur, les affichages braille actualisables, les logiciels spécialisés de lecture d’écran, les dispositifs d’aide à l’écoute, les applications de reconnaissance vocale et de langue des signes, et les navigateurs qui offrent une interface Web conviviale et personnalisables.

Faire de l’accessibilité une priorité

Un lieu de travail librement accessible est incroyablement important pour les employés handicapés. Il les aide à se déplacer, à accomplir leur travail et à profiter du temps passé sur le lieu de travail.

Un parking adapté aux les véhicules spécialisés dits TMPR, que l’on retrouve notamment chez Allied Mobility

Les bâtiments doivent être équipés avec des portes accessibles aux fauteuils roulants, des rampes d’accès aux entrées et sorties, des couloirs plus larges pour faciliter la mobilité et un accès aux postes de travail, des boutons de commande accessibles comme par exemple l’utilisation du braille dans les ascenseurs et des toilettes accessibles.

Tous ces éléments sont nécessaires pour rendre un lieu de travail adapté aux personnes handicapées. Les salles de réunion et autres zones d’accès commun doivent également faire l’objet d’une attention particulière et être rendues accessibles à tous les employés handicapés.

Envisager une aide extérieure

Les entreprises peuvent également faire appel à un soutien extérieur pour assurer la formation continue de leurs employés.

Plusieurs organisations à but non lucratif et agences gouvernementales s’efforcent de créer des lieux de travail plus inclusifs qui peuvent organiser des séminaires et des initiatives de sensibilisation dans votre entreprise. Cela permet non seulement d’améliorer la participation et le moral des employés, mais aussi d’apporter de nouvelles perspectives pour aborder la question.

Les organisations peuvent également travailler avec des organisations locales de personnes handicapées et des groupes d’entraide pour avoir accès à des informations sur les approches et les pratiques utilisées dans d’autres groupes d’entreprises.

A propos de l’auteur

Avatar

alexandre

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *