Communication

6 règles pour améliorer l’agencement de votre magasin

6 règles pour améliorer l'agencement de votre magasin

Le merchandising est crucial pour rendre les produits de son magasin attrayant aux yeux des consommateurs. Parmi les facteurs principaux de visibilité des produits, il y a l’agencement du magasin. La question étant : « comment améliorer l’agencement du magasin ? ».

Pour vous aider dans cette tâche, 6 règles pour optimiser l’agencement sont proposées.

Création d’un univers personnalisé

L’attraction visuelle est importante pour inciter les consommateurs à acheter. Pour vous démarquer de la concurrence, il faut créer un univers qui vous soit propre tout en restant fidèle à votre secteur de commerce. Le mot d’ordre est « originalité ». C’est essentiel pour insuffler à votre magasin une identité.

Dans ce contexte, l’aménagement ne concerne pas uniquement l’organisation du mobilier et des produits. Il faut aussi y inclure une charte graphique et des décorations. Mais créer un univers original n’est pas aisé. Vouloir tout faire soi-même sans le savoir-faire nécessaire est déconseiller.

Si l’on n’est pas spécialiste de l’aménagement, il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. Vous pouvez notamment solliciter les services comme un spécialiste de la décoration d’intérieur. Il peut prodiguer des conseils avisés sur les changements à adopter.

Retrouvez ici des exemples de réalisations de Poly Concept.

Choix de couleur et d’éclairage

• Couleur

Quand on souhaite améliorer le visuel d’un magasin, on s’intéresse bien évidemment aux couleurs. C’est cet élément qui va donner une ambiance unique à votre magasin. Il est recommandé de mélanger les couleurs harmonieuses comme le jaune et le vert, le vert et le bleu ou le marron et l’orange.

En outre, il ne faut pas en abuser aux risques de créer un mélange indigeste. Il ne faut pas dépasser 3 couleurs. Choisissez 3 couleurs primaires qui vont dominer votre charte graphique et qui peuvent avoir des déclinaisons mineures qui n’affectent pas l’harmonie de l’ensemble.

• Éclairage

L’éclairage aussi est un élément visuel très important. Il crée une atmosphère émotionnelle positive, procurant une expérience client satisfaisante. Avec un bon éclairage, tous vos produits seront visibles, et ce, depuis l’extérieur.

Par éclairage, on peut parler d’éclairage naturel et d’éclairage artificiel. Si l’agencement permet de faire entrer de l’éclairage naturel, il faut le privilégier. Sinon, dans le cas d’éclairage artificiel, il faut bien choisir le type de luminaire. Les LED sont à privilégier pour un éclairage puissant qui ne génère pas de chaleur.

Esthétique extérieure et organisation interne

• Esthétique extérieur

La première impression est très importante. Si les consommateurs ont une bonne impression, ils seront plus intéressés à l’achat. Aussi, il ne faut pas uniquement soigner l’intérieur du magasin, l’esthétique extérieure est également déterminante.

En pratique, la devanture doit être impeccable. Veuillez à ce que la devanture soit toujours propre, ne laissez pas des ordures ou des saletés trainées. Pour attirer les yeux de loin, des éclairages externes sont à prévoir. Un stop-trottoir aussi est pratique pour les passants.

• Organisation interne

Peu importe la taille du magasin (grande ou moyenne surface), il faut que les consommateurs puissent se repérer facilement. Pour cela, il faut que l’agencement propose une organisation facile à comprendre. Par exemple, les produits peuvent être organisés par thème.

Pour aider les consommateurs à repérer facilement les nouveautés et les offres promotionnelles, vous pouvez utiliser des outils tels que le stop-rayon.

Marketing des 5 sens ou marketing sensoriel

Un magasin, ce n’est pas seulement visuel, les autres sens peuvent aussi être mis à contribution pour assurer une satisfaction client optimale. On peut utiliser l’ouïe, l’odorat, la langue et le touche pour créer une expérience multisensorielle.

En pratique, il est question de faires des animations commerciales comme un jeu-concours, une dégustation, une vente privée, etc. L’objectif est de procurer aux consommateurs une valeur ajoutée qu’ils ne trouveront pas ailleurs et qui les incitera à revenir au magasin