Industrie Web

Sous-traitance en Chine : une solution pour gagner en compétitivité dans le secteur industriel

Sous-traitance en Chine

Bien que l’économie française se porte mieux, le secteur industriel ne parvient pas à retrouver son dynamisme d’antan. Bon nombre de chefs d’entreprise se plaignent notamment de la concurrence étrangère. Plusieurs solutions permettent d’y remédier. Seulement, il reste que la sous-traitance en Chine est la meilleure option qui s’offre aux dirigeants. Cette alternative présente en effet de nombreux avantages.

Comment expliquer le manque de compétitivité de l’industrie française ?

Au cours de ces dernières années, très peu d’investisseurs se sont lancés dans la construction d’une usine en France. Effectivement, le taux d’imposition dans l’Hexagone est l’un des plus élevés de l’Union européenne.

Bon nombre d’entrepreneurs décident alors d’ouvrir un site de production dans un autre pays pour fuir cette pression fiscale. Les sociétés françaises qui sont déjà en activité depuis des années ne peuvent pas se lancer dans ce projet.

Par conséquent, elles souffrent d’un certain handicap par rapport à leurs concurrents. Parallèlement, les charges sociales viennent s’ajouter aux prélèvements obligatoires. Cette situation peut ralentir la croissance d’une enseigne. D’où l’intérêt de trouver une solution au plus vite.

L’ avantage d’utiliser des bras robotisés

Dans l’industrie mécanique, les grands groupes investissent de plus en plus dans des solutions robotiques. L’usage de bras robotisés permet de gagner en productivité sans pour autant embaucher des employés supplémentaires.

Cette alternative exige cependant des moyens financiers importants. Il faudra acquérir de nombreux dispositifs performants pour profiter d’un gain de rendement. Par conséquent, cette démarche est hors de portée des PME.

La délocalisation constitue également une solution envisageable. Néanmoins, cela requiert encore une fois des ressources conséquentes et ce procédé peut nuire durablement à l’image de l’établissement.

La sous-traitance en Chine : une alternative intéressante

La Chine est maintenant considérée comme l’usine du monde. Ce pays mérite amplement ce surnom en raison des innombrables groupes industriels qui s’y sont installés.

Aujourd’hui, les PME françaises peuvent aussi bénéficier d’une bonne qualité de travail en recourant à la main-d’œuvre chinoise. Pour cela, les intéressés n’ont plus forcément à ouvrir une usine dans l’Empire du Milieu.

Grâce aux nouvelles technologies et à la mondialisation, on peut désormais collaborer avec des partenaires situés à des milliers de kilomètres. Dans ce sens, les entrepreneurs peuvent également envisager la sous-traitance dans l’industrie mécanique.

D’ailleurs, certains sous-traitants chinois sont réputés pour leur maîtrise de la fonderie de précision. Cette méthode constitue une alternative intéressante pour la fabrication boitier sur mesure.

Les intervenants usent d’outils performants pour donner au métal la forme désirée. Ce procédé est bien plus économique que l’usinage. Dans ce contexte, il permet de maîtriser les coûts de fabrication des produits finis.

Comment dénicher un partenaire en Asie ?

Les dirigeants peuvent simplement passer par une entreprise intermédiaire. Cette solution évite toute perte de temps et permet d’échanger plus facilement avec son homologue chinois.

Dans tous les cas, ce dernier sera en mesure de répondre à n’importe quel besoin en pièces industrielles. Pour se renseigner davantage, il suffit de consulter le site web d’une structure spécialisée. Idéalement, on demandera un devis auprès des responsables afin d’avoir une idée du coût engagé par l’outsourcing en Chine.

A propos de l’auteur

Avatar

alexandre

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *