Start-up

Comment bien organiser son bureau au 21e siècle ?

Depuis quelques années déjà, la sédentarité au bureau devient un problème de santé publique. Immobilité, mauvaises postures, lumières artificielles, mauvaise ergonomie du poste de travail, autant d’éléments qui génèrent de multiples maux et les conséquences pourraient ne pas aller en s’améliorant.

L’employée de bureau version 2040

Récemment une société de fournitures de bureau britannique, en coopération avec des experts en ergonomie, a dressé le portrait de ce à quoi pourrait ressembler l’employée de bureau en 2040. Le résultat est loin d’être aguichant : varices, dos extrêmement voûté, yeux rougis, peau pâle… Voici donc le tableau des maux qui nous guettent, un constat pour le moins alarmant.

Les conséquences d’un travail sédentaire mais, également, d’un manque d’aménagement ergonomique des postes de travail. Alors, comment faire pour améliorer notre bien-être au travail et aménager notre bureau, afin d’éviter qu’Emma ne devienne la réalité des travailleurs de bureau en 2040.

Privilégier l’ergonomie

Afin de corriger nos mauvaises postures et éviter à terme les problèmes de dos, la première chose à privilégier est l’ergonomie de notre espace de travail :

  • un écran à la bonne hauteur pour se pas se voûter,
  • une chaise de bureau bien réglée, permettant d’avoir les pieds posés au sol, bien à plat,
  • un bureau modulable permettant de travailler assis ou debout,
  • des rangements adaptés, à hauteur modulable, pour éviter les contorsions, comme les rayonnages Ractem,
  • des supports de documents pour appuyer le poignet,
  • une souris adaptée pour limiter la casse du poignet.

Voici une liste non-exhaustive des aménagements ergonomiques d’un poste de travail, susceptibles d’éviter l’apparition des troubles musculo-squelettiques. Mais limiter nos petits maux suffit-il à nous rendre heureux au bureau ? Parmi ses multiples afflictions, notre employée de bureau du futur souffre, entre autres, d’eczéma à cause du stress. Serait-il possible que le bureau idéal nous fasse aussi du bien ?

Le bureau bien-être

Le 6 novembre, une conférence, en présence de sociétés de design et d’architectes d’intérieur, a eu lieu, à Montréal, pour imaginer le bureau du futur. A partir des enjeux de santé actuel et des nouvelles pratiques de travail, ces architectes et designers font des propositions pour améliorer notre bien-être au bureau.

La part belle aux plantes

Ce n’est plus un secret : la présence de plantes dans un environnement apporte une touche chaleureuse et a un effet apaisant. Un bon aménagement de l’espace de travail passe donc par une touche de verdure.

Un environnement sain

Une des approches, pour bien aménager son bureau, consiste à tirer parti du lieu de travail afin d’offrir à chacun un espace lumineux et agréable. Un environnement de travail sain passe aussi par l’utilisation de matériaux éco-responsables et la réduction de l’empreinte carbone.

Mixer les espaces de travail

Bureau individuel ou open-space collectif, c’est une grande problématique. L’open-space imposé est souvent vécu comme trop bruyant et perturbant par beaucoup d’employés de bureau. D’un autre côté, le bureau individuel ne facilite pas le travail d’équipe.

Mixer les différents types d’espace (individuel, collaboratif, collectif) permettrait d’offrir des environnements de travail adaptés à chacun et aux différentes tâches mais, également, d’offrir une certaine mobilité tout au long de la journée.

Bien aménager son bureau au 21e siècle c’est donc prendre avant tout en compte le bien-être et la santé des employés. C’est tirer parti de l’espace pour créer un environnement sain, ergonomique et organisé, qui limite l’inactivité et facilite les échanges. Le bureau idéal du 21e siècle est en somme celui qui remet l’humain au cœur du travail.

A propos de l’auteur

Avatar

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *