Banque/Finance

Le cash, plus simple que la carte bancaire pour les voyages

Le cash, plus simple que la carte bancaire pour les voyages

Quand on voyage, avoir une carte bleue n’est pas toujours la meilleure solution pour régler les paiements que l’on fait. Avoir de la monnaie et du cash est bien souvent très utile : pour payer une petite bricole en chemin ou prendre un verre en terrasse, mais pas que…

Carte bancaire vs espèce ; entre le quotidien et les voyages

Les Français adorent la carte bleue, qui représente pour la majorité leur moyen de paiement favoris. Mais malgré cela, lors de voyage en contrées étrangères, le moyen de paiement préféré reste l’espèce.
En moyenne, les Français voyagent deux fois chaque année, pour se rendre dans les pays voisins européens : l’Espagne en première place, suivie de près par le Portugal. Vient ensuite l’Italie, la Grèce, et le reste de l’Europe. En grandes destinations de voyage se trouvent aussi le Maroc et la Tunisie, les Etat-Unis et la Grande-Bretagne pour les destinations anglo-saxonnes.

Lorsque l’on voyage, on sait dors et déjà que notre quotidien sera chamboulé, se retrouver avec du liquide est donc un moyen simple pour savoir où on en est dans notre budget. Un coup de stress en moins par conséquent. Les petites coupures sont très appréciées, il est rare de partir avec 300 euros, livres, ou dollars en poche lors de sorties en ville. Sans compter que les transactions par cartes bancaires coûtent chères en commissions, surtout si elles nombreuses… Les Américains quant à eux, préfèrent l’inverse et payent par carte bancaire à l’étranger, plutôt qu’en coupures.

Pour se faire une idée plus précise de cette différence ; les Français consomment en moyenne 950 € pour leur budget vacance. Les Chinois eux, ont un budget de 2 450 €, un Australien lui, pourra dépenser environ 2 250 €. Cette différence s’explique simplement, les Français sont plus économes lorsqu’ils sortent du territoire.

Est-ce vraiment une bonne chose de payer en cash à l’étranger pour autant ?

Ce que les Français ne savent pas forcément – environ 96% – c’est que les banques facturent plus cher le retrait de liquide que les transactions par cartes. Bien entendu, il n’est pas question ici des billets d’avions, réservation d’hôtels et compagnie, puisque la plupart se font en France et sont donc payés en France. On parle dans cet article des dépenses réalisées exclusivement à l’étranger ; restaurations, boutiques, visites de lieux spécifiques, etc…

Pour vous faire une autre idée, les commissions de transactions par carte bancaire sont d’environ 2,78 €, alors que les retraits de liquide s’élèvent à 5,56 €. On peut se demander pourquoi ces tarifs de commissions ? Tout simplement, les banques et les Français craignent les fraudes, les piratages bancaires, le hacking de son compte et le voir vide en quelques seconde. Avoir de l’argent en liquide est donc source de détente et de sûreté pour les Français en voyage. Même si évidemment, l’inquiétude des voyageurs reste le vol d’espèces, il est bien moins stressant que se faire voler son compte en banque.

On ne va pas se mentir, les Français raquent et les banques se régalent, bien sûr, mais comment faire sinon ? Les grilles tarifaires ne sont pas toujours très claires et on ne saisit pas toujours ce que l’on signe avec une banque, et on prends trop peu souvent garde aux prix des commissions. Les banques seraient bien aimables de clarifier ces points ô combien importants pour le voyageur Français qui se retrouve à l’étranger, et qui voit soudainement ses économies se faire aspirer par sa banque…

Des banques qui agissent différemment

Les banques traditionnelles n’ont plus le monopole de l’argent depuis déjà quelques années, puisqu’il existe des banques en ligne et de nombreux agents non-bancaires s’y mettent (les opérateurs téléphoniques par exemple).

Mais pourquoi cet intérêt soudain pour les banques en ligne ? Tout simplement la simplicité d’utilisation et les coûts réduits des transactions. Que ce soit national ou international, le système de banque en ligne gagne en ampleur, c’est le cas d’ING Direct notamment, banque totalement mobile, qui propose des offres intéressantes concernant directement les voyageurs.

A propos de l’auteur

Avatar

alexandre

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *