Banque/Finance

Comment comparer les assurances pour son entreprise du bâtiment ?

Pour une entreprise du bâtiment, surtout les TPE et les PME, être correctement assuré est l’unique moyen de ne pas risquer la faillite à chaque nouveau chantier. Certaines assurances sont obligatoires, comme l’assurance décennale, tandis que d’autres sont optionnelles. Cependant, il faut toujours prendre le temps de les comparer pour s’assurer d’avoir les garanties les mieux adaptées aux besoins de son entreprise.

Comparer les assurances décennales obligatoires

L’assurance décennale est une assurance obligatoire que la loi Spinetta a imposée à partir de 1978 pour améliorer la qualité et la durabilité des constructions et des rénovations. Cette loi reconnaît l’entreprise responsable du chantier responsable de tous les vices de construction. L’entreprise est donc obligée de s’assurer en cas de problème.

L’entreprise est responsable pendant dix ans après la fin du chantier. L’assurance décennale, comme son nom l’indique, couvre l’entreprise pendant ces dix années. Cependant, l’assurance décennale a beau être obligatoire, tous les assureurs ne proposent pas exactement les mêmes garanties. N’hésitez donc pas à demander un devis sur www.assurance-pour-construction.fr pour pouvoir comparer les garanties que vous obtiendrez pour un même prix.

Les limites de l’assurance décennale

L’assurance décennale est la base incontournable de l’assurance des entreprises du bâtiment. Si plus de 100 000 chantiers en France ne sont actuellement pas assurés, c’est un risque qu’il soit fortement déconseillé de prendre. Outre les risques que cela représente en cas de problème, vous risquez jusqu’à 75 000 € d’amendes.

Malgré tout, l’assurance décennale ne couvre que le gros-œuvre, c’est-à-dire les murs, les fondations, la toiture, etc. Tout le second œuvre n’est pas couvert, alors même qu’il peut coûter très cher en cas de problème. Imaginez devoir refaire toute la plomberie d’un chantier à cause d’un défaut de construction dont vous êtes responsables. Cela vous coûterait très cher et pourrait vous mener à la faillite. Voilà pourquoi les assurances multirisques sont recommandées.

L’assurance multirisque et le RC pro

L’assurance multirisques est une assurance qui vous offre de très nombreuses garanties. Évidemment, d’un assureur à l’autre, cette assurance multirisques ne vous offrira pas les mêmes garanties et il est recommandé de prendre le temps de comparer les offres. Cependant, cette assurance vous permettra d’aborder sereinement les multiples problèmes que vous rencontrerez inévitablement sur vos chantiers.

Enfin, il y a également la possibilité de souscrire à la responsabilité civile professionnelle. La RC pro couvre votre entreprise, vos salariés et vous-même en cas de dégâts matériels ou corporels causés par votre activité. Que ce soit du matériel défectueux, un vice de construction qui blesse un particulier, ou bien d’autres choses, l’assurance prendra en charge tous les frais de réparation ou d’hospitalisation.

A propos de l’auteur

Avatar

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *