Web

Rédacteur web : un métier accessible sans diplôme ?

Depuis votre plus tendre enfance, vous avez toujours aimé rédiger, jouer avec les mots, et vous étiez celui que l’on aurait pu surnommer « Le Bescherelle ». Cette passion est toujours ancrée en vous, mais vous n’avez jamais pensé à en faire votre métier. La profession d’écrivain est en effet semée d’embûches et la concurrence se fait rude. Mais avez-vous pensé à devenir rédacteur web ?

Comment se lancer en tant que rédacteur web ?

Le métier de rédacteur web ne nécessite pas de posséder toute une panoplie de diplômes. Certains cursus et certaines certifications (notamment Voltaire) se révèlent être un plus, mais restent facultatifs. C’est avant tout une forte volonté et une aisance avec la rédaction qui vous permettront de vous lancer dans ce métier, et d’en vivre.

Pour de nombreuses personnes, le statut de freelance apparaîtra comme une évidence. Il suffit pour cela de se lancer en auto-entrepreneur. Toutes les démarches sont désormais accessibles en ligne, et il n’est plus nécessaire de se déplacer. Quoi de plus plaisant que de pouvoir gérer de l’administratif depuis son canapé ? Vous obtiendrez ainsi le fameux numéro SIRET qui vous autorisera à exercer pour votre compte. Vous pouvez également choisir de devenir salarié, mais attendez vous à ce que l’on vous demande de justifier de quelques années d’expérience.

Les plateformes en ligne

Les plateformes de rédaction en ligne sont un excellent moyen de débuter dans le métier de rédacteur web. Certaines sont plutôt destinées aux débutants prêts à faire l’impasse sur un bon salaire, tandis que d’autres s’adressent aux plus expérimentés (ou culottés !).

Les plateformes idéales pour débutants

Pour citer quelques noms, on retrouvera TextBroker, Scribeur ou encore 5euros.com. Ces plateformes ont mauvaise réputation auprès de certaines communautés de rédacteurs, car elles ont tendance à mal payer. Ce sont néanmoins de bons supports pour pouvoir s’entraîner et obtenir une idée de son niveau de rédaction et d’orthographe. L’idée étant de ne pas s’éterniser dessus, et de passer rapidement à autre chose.

Les plateformes pour les plus « expérimentés »

Les plateformes comme Malt (ex Hopwork), Upwork et tant d’autres, sont plutôt réservées aux rédacteurs qui possèdent déjà une certaine expérience dans le milieu car elles brassent de plus gros clients. Mais nombreux sont les débutants qui osent s’y aventurer ! Personne n’ira vérifier vos diplômes, alors si votre style rédactionnel est à la hauteur, pourquoi vous en priver ? Sur ces plateformes, c’est à vous de fixer vos tarifs (journalier, horaire, à la plaquette…), et ce sont généralement les clients qui viennent à vous. Les débuts peuvent donc être difficiles, et certaines personnes affichent un chiffre d’affaire proche du zéro. Une question de chance ? Pas forcément. Pensez à soigner votre présentation, à proposer un tarif raisonnable (sans vous brader) et à vous démarquer. Le reste devrait suivre sans trop de soucis.

A propos de l’auteur

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *