Informatique Web

Les grands changements sur Facebook

Lors de la conférence des développeurs F8 du géant Facebook, qui s’est déroulée le 1er et le 2 mai 2018 à San José en Californie, Marc Zuckerberg avait confirmé les changements fondamentaux qui seront visibles sur Facebook dans les semaines à venir.

Les 8 changements de Facebook

Marc Zuckerberg parle cependant d’ajouter une liste de 8 fonctionnalités qui devraient assurer à la plateforme, des améliorations à tous les niveaux. Dans cette liste exhaustive que tout le monde peut consulter sur le blog de Facebook, on retrouvera les appels de groupe avec WhatsApp, un nouveau logiciel de traduction multi-langue ou encore la fonction « situation de crise » qui permet de partager des informations en temps réel sur la fermeture de routes, les pannes et les perturbations du trafic dans un contexte de crise (attentats, guerre civile) ou en cas de catastrophe naturelle.

D’autres innovations seront également apportées à Instagramqui rappelons-le, appartient à Facebook telles que le chat vidéo et la réalité augmentée. Facebook se lancerait également dans le secteur lucratif des plateformes de rencontres amoureuses en proposant Facebook Dating pour rivaliser avec d’autres géants comme Tinder ou Meetic. La fonction « Watch Party » devrait permettre à des groupes virtuels partageant des intérêts communs de les visionner ensemble en ligne.

L’épineux problème de protection des données

Mais le sujet le plus sensible reste bien évidemment le contrôle de la confidentialité des données publiées sur Facebook. La firme ne propose pour l’instant qu’une fonction « ClearHistory » qui permet aux utilisateurs de visualiser les données collectées par le réseau et de les supprimer. Cela dit, cette unique fonction est encore bien peu face aux nombreuses options de paramétrages de confidentialité proposées par exemple par Microsoft, pour minimiser l’usage des données.

Encore fragilisé par l’affaire Cambridge Analytica, Facebook fait encore l’objet de nombreuses critiques notamment sur son manque de transparence quant à la quantité de données que la firme aspire des comptes de ses abonnés. Le sujet est décidément sensible puisqu’il s’agit effectivement d’une des ressources financières les plus importantes du géant des réseaux sociaux.

A propos de l’auteur

Simon

Simon

Webmaster et entrepreneur Web, je m'intéresse de près à l'actualité des start-up et des entreprises liées au numérique.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *