Start-up

Un tour de France pour sensibiliser les startups locales

Dans le cadre de son rôle d’incubateur de startups, la French Tech a lancé le 20 mars 2018, un programme national qui vise à découvrir les nouvelles pépites de la Fintech et de favoriser l’émergence de nouvelles entreprises au niveau régional et local.

Une tournée de sensibilisation des acteurs locaux

La French Tech a compris l’importance de se rapprocher des écosystèmes locaux pour dénicher les nouvelles startups innovantes. En effet, même si Paris abrite la grande majorité des startups françaises, il est important de noter que les bonnes idées peuvent également venir d’ailleurs.

Ce programme prendra la forme d’un marathon Tour de France qui traversera 13 grandes métropoles françaises. Au cours de cette tournée, les équipes iront à la rencontre des acteurs locaux en sollicitant les correspondants French Tech locaux. L’objectif principal est en effet, de créer une synergie entre les différents acteurs comme les banques, les assurances, les grands groupes, les industriels et bien d’autres. L’idée est de les sensibiliser à l’importance des nouvelles technologies pour l’économie de leur région et donc de les sensibiliser sur l’importance de soutenir et de financer les startups locales. L’équipe se chargera de présenter et de démontrer l’impact de la French Tech et des startups sur les collectivités territoriales et les villes de moyenne envergure en termes de développement socio-économique et de croissance.

Un programme d’accompagnement des startups locales

L’équipe de la tournée est également une vitrine incontournable pour les startups émergentes. Les dates de passage de la Fintech sont l’occasion pour elles, de s’exposer et d’attirer les investisseurs étrangers. La fin de la tournée française n’est prévue que pour 2019. Les passages temporaires, mais prolongés de la Fintech dans les 13 villes françaises s’accompagneront d’un véritable travail sur terrain avec les entreprises locales. Les équipes fourniront un accompagnement personnalisé qui facilitera avant tout l’internationalisation des startups, mais qui leur permettra également d’aborder plus sereinement les levées de fonds.

 

A propos de l’auteur

Simon

Simon

Webmaster et entrepreneur Web, je m'intéresse de près à l'actualité des start-up et des entreprises liées au numérique.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *