Web

Marketplace de Facebook enfin disponible en France !

Déployé le 14 août 2017 en Europe, le Marketplace de Facebook va révolutionner le secteur des petites annonces entre particuliers ! La France va également bénéficier de ce service de ventes entre particuliers.

Un succès mondial pour le Marketplace de Facebook

La plateforme de petites annonces fait partie des objectifs du leader mondial des réseaux sociaux. Elle espère dominer ce marché où des géants tels que Leboncoin sont déjà implantés. Après un franc succès aux États-Unis, en Australie, au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande, Facebook a décidé d’étendre ce concept à 17 pays européens. Désormais, les internautes français, espagnols, autrichiens, suisses, allemands, danois, finlandais, hongrois, irlandais, italiens, luxembourgeois, belges, tchèques, norvégiens, suédois pourront utiliser le portail Facebook pour vendre ou acheter des biens et des services entre eux.

Les clés du succès du Marketplace de Facebook

Avant tout, le réseau aux 2 milliards d’abonnés ne prélèvera pas de commissions sur les transactions. Il espère seulement convaincre davantage d’internautes à posséder un compte Facebook. Pour les utilisateurs de Facebook, le Marketplace représente une opportunité de toucher un plus grand nombre de personnes aux 4 coins du monde.

L’application est téléchargeable en ligne et compatible sur PC comme sur Smartphone. Grâce à une interface intuitive, quelques minutes suffisent pour créer une annonce et la poster. Il est aisé de créer une courte description du produit ou du service à vendre, de rattacher quelques photos et de mettre l’annonce en ligne. La plateforme propose plusieurs thématiques pour classer les petites annonces afin de faciliter les recherches.

Facebook n’intervient à aucun moment dans la transaction puisque les vendeurs et les acheteurs se mettent en contact via Messenger. Le CGU de l’application indique également que le réseau social ne prend en charge la livraison ni le paiement en ligne d’ailleurs. Il faudra donc passer par des services de livraison externes voire une remise en main propre ainsi que des modes de paiement classiques comme PayPal, chèque ou carte bancaire pour finaliser une transaction.

Mots clés

A propos de l’auteur

Simon

Simon

Webmaster et entrepreneur Web, je m’intéresse de près à l’actualité des start-up et des entreprises liées au numérique.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *