Transport

Ils ont inventé le contrôle technique gratuit

Le fondateur de ControleTechniqueGratuit.com, Jonathan Habersztau, a eu l’idée d’un concept innovant permettant de proposer le contrôle technique gratuitement aux automobilistes.

Comment bénéficier d’un contrôle technique gratuit ?

Il faut prendre rendez-vous en ligne dans le centre de son choix en s’inscrivant en quelques clics sur le site de CTG. Il suffit ensuite de remplir le questionnaire et d’apporter tous les documents nécessaires (la barre de progression disponible sur le site permet de connaître le taux de remplissage du questionnaire et donc le niveau de prise en charge de CTG).

À noter qu’il faudra déposer son identité bancaire pour confirmer le rendez-vous avec le centre (le compte ne sera donc pas débité).

L’utilisateur du service doit se présenter au centre choisi le jour J. Il repart avec le procès-verbal de son contrôle technique fait et sans avoir rien payé (le prix se calcule en fonction du taux de remplissage du dossier sur le site).

Enfin, la start-up paie le professionnel qui a effectué le contrôle.

Comment la start-up gagne-t-elle de l’argent ?

Comme toutes les places de marchés, la start-up CTG touche une commission pour chaque client apporté à ses partenaires. Les données partagées dans le questionnaire sont donc analysées puis étudiées avant d’être monétisées par le service client.

La start-up ControleTechniqueGratuit.com propose des contrôles techniques pas chers. Le montant pris en charge par CTG sera proportionnel à la quantité d’informations fournies par l’automobiliste. Les adeptes des bons plans gratuits y trouveront satisfaction d’autant plus que l’entreprise est présente dans toute la France. De nombreuses villes ont adopté ce fonctionnement à l’instar du centre de contrôles techniques de Nantes qui est déjà partenaire de CTG.

Les avantages de passer par cette start-up

Le contrôle technique est gratuit en fonction du remplissage du questionnaire sur les habitudes de consommation automobile. Les automobilistes ont la possibilité de passer leur contrôle technique dans l’un des 200 centres partenaires de CTG en France.

Que ceux qui ne sont pas à l’aise avec les services numériques se rassurent, la plateforme de téléchargement est simple et facile à utiliser.

Autres plus de la méthode, les centres partenaires facturent au prix juste, les informations recueillies ne sont pas transmises aux prestataires et la boîte mail n’est pas spammé par la publicité de masse.

Enfin, les offres sont ciblées et pertinentes, elles arrivent au moment opportun dans la boîte mail de l’utilisateur.

Les automobilistes restent seuls propriétaires de leurs informations qu’ils peuvent retirer à tout moment. Ils ont le droit de refuser les offres auprès des partenaires proposées par CTG.

A propos de l’auteur

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *