Industrie

Alexandre Arnault à la tête du malletier allemand Rimowa

C’est un achat que le groupe LVMH attendait depuis longtemps. En octobre dernier, le numéro un mondial du luxe a acquis 80 % du capital de Rimowa, malletier allemand, pour la somme de 640 millions d’euros. C’est Alexandre Arnault, 24 ans et troisième enfant de Bernard Arnault, qui sera chargé de sa gestion.

Rimowa : à la pointe de la technologie

Créée à Cologne en 1898, Rimowa est une entreprise spécialisée dans les bagages de luxe, à la fois légers, innovants, et très solides. On lui doit notamment la première valise en aluminium, celle en métal étanche ou encore en polycarbonate, des progrès qui ont fait de l’entreprise l’une des plus célèbres sur son marché. Dernièrement, Rimowa a développé un partenariat avec la compagnie aérienne Lufthansa, imaginant une étiquette électronique qui remplace la version papier et permet de faciliter l’enregistrement des bagages et donc de gagner un temps précieux.

Ces innovations ne sont sans doute pas sans déplaire à Alexandre Arnault, tout juste diplômé d’une grande école d’ingénieur française et qui vient de se voir confier les rênes de l’entreprise allemande.

Un nouveau patron très « geek »

Le jeune homme est en effet un passionné d’informatique, de nouvelles technologies et de numérique, des atouts qui lui permettront sans mal de développer encore la société qui compte plus de 3 000 salariés et a enregistré un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros en 2016.

Dans cette tâche, il pourra compter sur Dieter Morszeck, actuel PDG du malletier et petit-fils du fondateur qui a assuré : « Alexandre et moi avons longuement discuté les perspectives de développement attrayantes pour nous et les valeurs communes que nous partageons. Je me réjouis qu’il rejoigne Rimowa ».

Le troisième enfant de Bernard Arnault a pu bénéficier de l’expérience de son père tout au long de sa jeunesse, l’accompagnant dans ses déplacements professionnels, et rencontrant quelques grands noms de la Silicon Valley comme Mark Zuckerberg. Se décrivant sur son compte Twitter comme un véritable geek, il veut également développer la présence de LVMH sur les réseaux sociaux.

Il est sans conteste le nouvel homme fort du groupe.

Mots clés

A propos de l’auteur

Cyperus

Magazine d'actualité des entreprises en France et à l'international.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *