Start-up

Spotify veut mettre la main sur SoundCloud

SoundCloud compterait 175 millions d’auditeurs uniques par mois, un chiffre que Spotify, leader du marché, aimerait beaucoup récupérer.

Concurrencer Apple et Amazon

Le service suédois d’écoute de musique en ligne Spotify serait prêt à racheter SoundCloud selon un article paru dans le Financial Times. Le leader sur le marché du streaming musical, qui compte 100 millions d’utilisateurs à travers le monde, dont 40 millions d’abonnés payants, réaliserait un gros coup en mettant la main sur son concurrent qui ne monétise pas encore vraiment ses services.

Le marché est ultra-compétitif, c’est pourquoi Spotify cherche à tout prix à récupérer SoundCloud. En effet, cette alliance lui permettrait de prendre la tête face à Apple et Amazon, moins inquiets concernant la rentabilité de leur streaming musical étant donné que le cœur de métier se situe ailleurs (produits high-tech pour le premier, e-commerce pour le second). Daniel Ek, qui occupe le poste de directeur de la société, met également en avant les possibilités que lui offrirait un tel rapprochement, et notamment la force qu’il gagnerait au niveau des négociations avec les labels et artistes qui vendent les droits de diffusion des musiques.

Que deviendront les utilisateurs SoundCloud

Spotify a deux idées concernant les utilisateurs de la plateforme SoundCloud, les convertir en abonnés payants ou les valoriser sur son segment gratuit, un secteur dans lequel l’entreprise fait des efforts depuis quelques mois grâce à des efforts au niveau des revenus publicitaires.

SoundCloud séduit davantage les DJ, artistes et mélomanes par son lecteur de musique facile à intégrer à un blog ou un réseau social. Il est devenu une adresse incontournable pour qui souhaite poster un morceau personnel et compte bien plus de morceaux que ses concurrents, environ 135 millions.

À la fin de l’année 2015, l’entreprise avait été contrainte de lever pour 32 millions d’euros de dette faute de sources de financement, auprès d’investisseur privé. En juin 2016, elle a finalisé une levée de fond de 100 millions de dollars (dot 70 venant de Twitter, son partenaire).

 

Mots clés

A propos de l’auteur

Simon

Simon

Webmaster et entrepreneur Web, je m’intéresse de près à l’actualité des start-up et des entreprises liées au numérique.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *